Si ça s’accumule … Il faut ranger !

Tout est dans le titre ! Vous avez moult matériel d’enluminure et/ou de calligraphie ? Vous n’avez pas encore saisi toute la problématique des loisirs créatifs ! Accumuler du matériel pour créer et se faire plaisir, cela est bien normal. En revanche, se laisser déborder par ledit matériel est une autre affaire ; et je sais de quoi je parle. Comment organiser son rangement ? Quel mobilier choisir ? Tout cela dépendra beaucoup de la table de travail que vous utilisez pour enluminer et calligraphier. Table dédiée unique, table de salle à manger ou de cuisine, atelier, … La situation est propre à chacun.e. Essayons d’y voir un peu plus claire !


Catégoriser son matériel

La première chose à faire, dixit ma coach Home organiser est de tout trier par catégories. Chaque catégorie doit correspondre à un usage. Par exemple pour l’enluminure :

  • supports (parchemin -peaux ou feuilles-, papiers de différentes tailles et épaisseurs, calque),
  • dessin (mines de plomb ou style d’argent, critérium, crayons à papier, plumes -métalliques ou d’oiseau-, pinceaux, pezzettes, encres, gomme mie de pain, …),
  • dorure (feuilles d’or, d’argent, de palladium, mordants, gessos, pinceaux, coussin à dorer et couteau, …)
  • pigments,
  • couleurs et détrempes (y compris pierres à broyer, liants tout prêt, stock de gommes, coquillages de couleurs, godets de couleurs, pinceaux …),
  • modèles d’enluminures,
  • livres et manuels pour l’enluminure.

Pour la calligraphie, plusieurs options :

  • plumes et porte-plumes (métalliques, oiseaux, calames),
  • outils scripteurs contemporains (ruling pen, folden pen, cola pen, …),
  • pinceaux plats,
  • encres (à l’eau, acryliques, …),
  • gouaches et pinceau (+ contenant plat des gouaches diluées),
  • encriers divers (éponge ou coton qui va bien à l’intérieur)
  • modèles manuscrits,
  • livres et manuels pour la calligraphie,
  • supports papiers de différentes couleurs et épaisseurs.

Ces deux activités, enluminure et calligraphie, peuvent s’exercer sur un pupitre incliné ou une planche relevée avec des livres.


Ranger toute ces catégories dans des contenants

Une fois listé tout ce matériel, il faut se creuser la tête pour trouver leurs contenants respectifs. Le but étant de garder des boîtes en tout genre, de toutes tailles et matières (bois, carton, plastique), des sacs, des caisses, des trollets. C’est ensuite un jeu d’embriquement. Faites avec ce que vous avez sous la main. N’achetez des contenants que si nécessaire !

Les Pigments

Par exemple, pour les pigments, qui peuvent prendre beaucoup de place. Optez pour une bibliothèque ou vous allouer un étage par couleurs. Mettez vos poudres dans des pots en verre. Ceux que vous avez dans des sachets plastiques, transvasez-les et étiquetez-les ! Vous pouvez remplir les vides avec des tubes de peinture (gouache, acrylique, aquarelle) rangés séparément dans des petites boîtes étiquetées. Je vous montre le tableau Pigments que j’ai créé sur Pinterest. Et une image d’étagère de pigments d’un musée américain.

©Harvard Art Museums

Les Pinceaux

Aussi, par exemple, comment ranger ses pinceaux ? Je vous invite à lire l’article d’Amylee sur le sujet. Ma préférence va à l’option porte-tubes à essais en bois pour tenir à la verticale les pinceaux. Regardez le carton rempli de rouleaux WC pour mettre les stylos et autres feutres (moi qui écris beaucoup dans des carnets, je prends l’idée !) ; ça peut aussi marcher pour les pinceaux et les crayons.

La Dorure

Voici une image glanée sur Pinterest pour ranger son matériel de dorure à la feuille libre, dans une petite valise.

Les Plumes métalliques

Les outils scripteurs en générale ne sont pas les plus durs à stocker. Mais le tout est de les avoir sous la main, sans aller les chercher à l’autre bout de la pièce. Et aussi, il ne faut que ça tienne beaucoup de place. J’ai trouvé sur le Blog d’Anne Elser, une jolie manière de présenter ses plumes dans un petit livre fait façon Scrapbooking pour ranger ses plumes. Je m’en suis fabriqué un !

Les Encres et leurs encriers

Pour avoir vos encres dans un joli présentoir, vous pouvez regarder ce tuto de cartonnage ou si vous ne souhaitez pas le réaliser, vous pouvez vous adresser à une association de DIY près de chez vous qui propose un cours de cartonnage. Elles prennent parfois des commandes. Le présentoir a des ouvertures qui peuvent s’adapter à tout contenant de forme ronde ou carrée ; il suffit d’avoir la perforatrice qui va bien ! Si vos flacons d’encre ne sont pas de la même taille, vous pouvez acheter un lot de flacons en verre transparent et tout homogénéiser en transvasant vos couleurs dedans. Une étiquette et hop le tour est joué …

©La Sphère Créative (Youtube)


Trouver un meuble pour ranger les contenants

Une fois que tout le matériel a trouvé son contenant afin d’être accessible de la meilleure manière pour travailler, il ne reste plus qu’à mettre tout ça dans un meuble. Vous pouvez utiliser celui que vous avez dans la pièce où vous travaillez et essayer de l’optimiser pour vos nouveaux rangements. Sinon, si vous avez un budget pour votre atelier, vous pouvez aller faire un tour chez Ikea et choisir celui ou ceux qui s’adapteront le mieux à votre espace créatif !

Le Caisson à tiroirs

Le caisson à tiroirs Alex d’Ikea est pratique car il permet de ranger des blocs de feuilles format A3 et plus grand. Il mesure 67×66 cm. Sans roulette il peut se glisser sour une table à la place d’un tréteau. On peut aussi le compartimenter avec des rangements Kuggis ou Malaren du suédois.

©Ikea

Les Cubes Kallax

Les Kallax sont une légende chez Ikea. Ces rangements ouverts permettent de stocker bon nombre d’objets. N’y voyez pas un meuble juste pour les dossiers et classeurs. Ses inserts permettent de mettre des papiers de format 25×32 cm (Kvissle coulissant) ou 30×30 cm (insert Kallax).

©Ikea

Bon courage !

Un Blog d’artiste : quel contenu ?

Dans cet article, je souhaite m’adresser à mes confrères artistes, calligraphes et peintres sur parchemin (enlumineurs) ou autres, qui tiennent ou veulent commencer un Blog. Lorsque l’on veut créer un Billet, on peut être confronter à une page blanche, sans trouver le thème sur lequel s’épancher.

Je vous propose donc des idées d’articles de Blog pour les artistes.

Ecrire sur “ses inspirations”


Château de Chillon en Suisse, où j’ai participé à « Noël médiéval au château » en 2017, les trois premiers week-end de décembre

Proposition de sujets de billet pour écrire sur « ses inspirations » :

  • le portrait d’une personne rencontrée et qui m’a inspirée
  • la description d’un lieu visité (cathédrale, chapelle, château, péniche, …)
  • une galerie de photos suite à une visite (musée, galerie, atelier d’un autre artiste, …) (ou bien partir à la recherche d’informations sur un plasticien dont on a vu les œuvres dans une galerie et dont on a la plaquette)(pensez à demander les autorisations de publications des images des œuvres)
  • partager des liens de Tableaux Pinterest pour aider les autres à s’inspirer
  • promouvoir les sites d’un maître de stage/un formateur dont on a suivi une ou plusieurs sessions (lui demander l’autorisation de publier une ou plusieurs de ses œuvres)
  • les œuvres d’artistes contemporains (ou d’autres époques) que j’aimerai accrocher dans mon salon (demander les autorisations de publication des images d’oeuvres)
  • une chanson qui m’inspire ou en hommage à ___
  • une actualité/un fait qui m’inspire/me fait réagir
  • un “writing prompt” qui éveille l’esprit (le « writing prompt » est une idée d’histoire lorsqu’on est en panne d’inspiration)

Ecrire sur “ses projets”


Avancer sur son projet, c’est aussi chercher des idées et les mettre en forme, en image, en dessin et croquis, chercher des couleurs, faire des planches de recherche, …
Ecrire sur une oeuvre en cours de réalisation, cela peut consister à photographier chaque étape du crayonné aux différentes mises en couleur

Proposition de sujets de billet pour écrire sur « ses projets » :

  • écrire sur une ou plusieurs œuvres (notamment les séries), qui sont en cours de réalisation
  • les 10 anecdotes à savoir sur la création d’un tableau
  • publier des images de brouillon, du process, des moodboards (tableaux de tendance), des pêle-mêle, qui mènent de l’idée à l’œuvre
  • écrire 3 retours de collectionneurs (=acheteurs) qui m’ont comblés
  • dialogue imaginaire d’un peintre (ou autre créateur) avec lui-même et son art
  • où en est l’avancée des/du projet.s en cours ?
  • proposer un sondage sur le choix de telle ou telle couleur, forme de l’œuvre en cours de réalisation
  • écrire sur la recherche de lieux d’expos, comme les coulisses “comment, pourquoi exposer ?”

Ecrire sur “soi-même”


Etre toujours autant impressionnée par Léonard de Vinci et sa Mona Lisa au Musée du Louvre

Proposition de sujets de billet pour écrire sur « soi-même » :

  • les 10 oeuvres qui m’ont marquées
  • les #hashtags qui circulent et qui me plaisent
  • les 5 choses à savoir sur moi
  • le bilan de l’année et mes résolutions (à faire en fin ou début d’année)
  • les 3 causes qui m’importent
  • mes valeurs, mon mindset (état d’esprit de l’entrepreneur créatif)

Ecrire sur “son processus créatif”


Je choisis mes pigments selon leur utilité dans mon travail, que ce soit pour la réalisation de nuanciers ou d’enluminures

Proposition de sujets de billet pour écrire sur « son processus créatif » :

  • écrire sur mon organisation en tant que peintre (artiste, artisan) : comment je trouve des idées pour mes oeuvres, comment je choisis mon matériel, où je crée, …
  • les 24h de ma vie de peintre (artiste, artisan)
  • ma méthode de peinture (de création) (mais sans dévoiler mes secrets)
  • pourquoi je peins (je crée)
  • écrire un article sur un livre sur l’art/l’artisanat qui m’a motivé
  • mes conseils pour les nouveaux artistes qui se lancent
  • la découverte de mon atelier en image et mes journées portes ouvertes
  • faire un montage au format gif animé des étapes de réalisation d’une œuvre : du dessin aux dernières phases de mise en couleur d’une peinture ou une enluminure
Réalisation d’une page enluminée sur parchemin (XIIIe-XIVe siècles)

Ecrire sur “son actualité”


Exposition virtuelle de mes CalliPaintArt

Proposition de sujets de billet pour écrire sur « son actualité » :

  • écrire sur une expo, un salon que je vais faire
  • écrire sur une vente que j’ai faite
  • une opération commerciale sur l’une de mes œuvres (réduction, cadeaux, …)
  • comment commander/passer commande de ma dernière toile ?
  • les derniers achats de matériel et leurs utilisations de la première heure
  • l’accrochage de mon exposition
  • le vernissage de mon exposition
  • les futurs ateliers pédagogiques/stages
  • le compte-rendu des derniers ateliers/cours/stages
  • la mise à disposition des derniers Replays
  • la formation/stage que je vais suivre/que j’ai suivi : ses apports dans ma création

Et vous, avez-vous déjà eu à faire face à la page blanche ? Quels sont les autres sujets d’article.s que vous affectionnez ? Partagez votre expérience dans les commentaires …

A très vite !

Votre dévouée Chlodyne Brunon.

stage lombarde avec marine psm

Le Stage Lettres Lombardes avec Marine psm

Le stage sur les Lettres Lombardes a eu lieu les 12 et 13 septembre 2020 avec Marine Porte de Sainte Marie à l’Artistorium (Vaulx-en-Velin – 69). Nous étions sept stagiaires et nous avons pu travaillé studieusement nos lettrines en suivant les conseils avisés de Marine. Explications au paper board, essais au brouillon puis sur beaux papiers, colorés ou non, au crayon papier, à la gouache, à l’aquarelle… Nous nous sommes d’abord essayés aux lombardes traditionnelles, puis aux gestuelles avec différents outils. Un vrai régal. Ce que j’ai bien aimé, c’est que nous avons pu travaillé nos compositions, nos essais, le temps était bien réparti. Nous n’avons pas été frustrés ! Voici en image le résultat…

Stage cola pen

Les Stages de Calligraphie en septembre

La rentrée n’est que dans quinze jours. Préparons comme il convient, les deux stages de calligraphie programmés au mois de septembre 2020 à l’Artistorium !

Stage de Calligraphie :
Cola-pen, Fabrication et utilisation

Tout d’abord, un stage de 4 heures sur la Calligraphie contemporaine au Cola-Pen avec moi. Le Cola-pen, kézako me direz-vous ? Vous savez, c’est cet instrument fait avec une canette de coca-cola (d’où le nom Cola…) ou d’une canette de soda.

Le Stage de Calligraphie au Cola-pen a lieu le dimanche 27 septembre 2020 de 14h30 à 18h30 à l’Artistorium (Vaulx-en-Velin La Soie, parking privatif).

Nous fabriquerons cet outil pour ensuite calligraphier avec. On pourra ainsi, ensuite, écrire en gestuelle ou en lettres capitales. Pour avoir un petit aperçu du stage, regardez le diaporama que j’ai réalisé :

Présentation du stage du dimanche 27 septembre 2020

Le Matériel nécessaire est :
– une ou deux canettes de soda
– une paire de ciseaux pointus (et/ou un scalpel)
– 2/3 bâtons de type baguette chinoise
– du scotch de bricolage solide
– de l’encre de type Colorex (ma préférence va pour la sanguine)
– du papier brouillon (le papier machine peut faire l’affaire pour notre propos) de type carnet XL Canson pour esquisses
– 2/3 feuilles de papier aquarelle pour un travail plus abouti
– 1 stylo à pointe tubulaire indélébile (de type micron ou pin, 0,5 mm de diamètre)

Pour toute information et pour vous inscrire, je vous invite à me contacter par mail : chlodyne@zoho.com ou par téléphone : 06 77 16 88 66. Le coût du stage est de 48€.


Stage de Lettrines Lombardes

J’ai le plaisir d’accueillir, toujours à l’Artistorium, Marine Porte de Sainte Marie, calligraphe savoyarde. Elle encadrera un stage de Lettrines Lombardes sur un week-end complet le samedi 12 septembre 2020 et le dimanche 13 septembre 2020 prochains.

Voici la description :
La Lombarde, ou Tourneure, est une écriture qui a été utilisée de l’époque carolingienne
(IXème) jusqu’à la Renaissance (fin du XVème) et qui se démarque des écritures livresques en vigueur à ce moment là par le fait qu’elle n’était pas calligraphiée, mais dessinée. On la trouvait dans les manuscrits mais aussi sur d’autres supports comme la pierre, les vitraux ou les tapisseries. Elle servait généralement de titre ou de premières lignes dans une page de texte en caroline ou en gothique. Si les lettrines ornées de l’époque sont souvent associées à la tourneure, il faut les différencier et c’est bien cette dernière que nous apprendrons à dessiner grâce à l’analyse de ses formes et de sa structure. Nous la travaillerons de manière historique, puis contemporaine.

Lettrine E de l’époque romane

Matériel : papier brouillon, papier aquarelle, crayon, règle, gomme, matériel de calligraphie habituel (plumes, encre, etc.), un tire-ligne de calligraphe ou petit tire-ligne de boîte de compas, des feutres pinceaux, gouache, pinceaux fins, pot d’eau, et chiffon.

Pour toute information et pour vous inscrire, je vous invite à me contacter par mail : chlodyne@zoho.com ou par téléphone : 06 77 16 88 66. Le coût du stage est de 120€.

Je serai heureuse de vous rencontrer lors de ces deux stages. N’hésitez pas à me contacter !

Compte-rendu de l’expo CalliPaintArt

Comme vous le savez, j’ai exposé du 3 au 15 juillet 2020 à La Menuiserie, à la Croix-Rousse. Le vernissage était le jeudi 9 juillet et a accueilli une douzaine de personnes. Le confinement et la chaleur en on fait renoncer certains et certaines !

Petit comité donc, des intimes pour la plupart. Mes élèves, accompagnés ou non, sont venus regarder mes CalliPaintArt. Belle promesse d’une salle en vielles pierres, comme un écrin à mes calligraphies, inspirées de l’époque médiévale. Inspiration pour mes visiteurs du jeudi puisque deux CalliPaintArt ont été vendues. Voici les tableaux :

Calligraphie & Fond texturé
24 x 32 cm – papier aquarelle, aquarelle indigo, gouache
Vendu non encadré, avec un passe-partout
CalliPaintArt
24 x 32 cm – papier aquarelle, aquarelles terre de Sienne et sépia
Vendu encadré

Pour les visites de l’exposition en dehors du vernissage, cinq personnes se sont déplacées et ont fait un atelier calligraphie. Deux outils étaient proposés : le calame et la plume d’oie. C’était le moment de découvrir des outils scripteurs ancestraux dans un cadre ancien.

Ateliers à l’exposition CalliPaintArt à La Menuiserie
M. et Y. à l’ouvrage
Calligraphie au calame du prénom Morgane
Morgane a 6 ans et demi

Lors de ces ateliers, deux autres amatrices de mes CalliPaintArt se sont portées acquéreurs de ces tableaux :

Calligraphie gothique
21 x 29,7 cm – gouache, aquarelle, encre noire
Vendu non encadré, avec un passe-partout
Calligraphie
Encre sanguine sur papier aquarelle
Vendu non encadré, avec un passe-partout

Un grand merci à celles et ceux qui se sont déplacés, parfois de loin (Beaujolais, Tour de Salvagny) ou qui ont participé à un atelier calligraphie. Ce fut de belles rencontres et parfois de nouveaux échanges, autres que par infolettres interposées ! Cela fait plaisir de rencontrer les personnes qui me lisent en chair et en os. Merci encore d’avoir bravé la chaleur et d’avoir insisté pour trouver le lieu, caché derrière un portail blanc.

Si vous aussi, vous aimez mes CalliPaintArt, j’aimerai vous solliciter. Afin de m’améliorer et pour vous satisfaire, je vous invite à m’aider en répondant à >>mon dernier sondage concernant mon art, en cliquant ICI. Jouez le jeu ! Ce sondage s’adresse à tous et à toutes, merci d’avance …

Artistiquement,

Votre dévouée Chlodyne